Qui est concerné ?

Les enfants de 6 à 11 ans en souffrance psychique. (Notre agrément couvre l’accueil de jeunes jusqu’à 18 ans mais les admissions se font préférentiellement entre 6 et 11 ans.)

La demande

Soutenue par la famille et le jeune, elle peut émaner d’un établissement spécialisé, d’un service de soin, d’une école, etc., sur la base d’une notification préalable de la MDPH 83-Maison Départementale des Personnes Handicapées, émise via sa Commission des Droits et de l’Autonomie.

La commission d'admission

Après avoir reçu le Dossier Unique MDPH, le certificat du médecin traitant ainsi que tous les bilans scolaires, psychologiques, socio-éducatifs et médicaux, la commission d’admission se réunit pour étudier le dossier de l’enfant et déterminer si celui-ci correspond au projet d’établissement d’un point de vue médical.

L’entretien préalable ADIR-famille-jeune

Proposé par l’ADIR à la famille, cet entretien – mené par le directeur des établissements, le chef de service et le pédopsychiatre – permet de valider que cette orientation est la plus juste pour l’enfant. La famille prend ainsi connaissance du fonctionnement et du projet de l’établissement.

La semaine d'immersion

Une période d’observation de cinq jours est définie avec la famille, pendant laquelle le jeune va pouvoir rencontrer les équipes et les jeunes accueillis et prendre part à la vie de l’institution. Cette période sera mise à profit pour élaborer le projet d’accompagnement singulier.

L'admission

Suite à ces différentes étapes et sur la base d’un dossier complet, la direction de l’ADIR prend la décision d’admettre l’enfant au sein de l’institution.

Contactez-nous dès maintenant