L’IME La Majourane fait peau neuve !

Les travaux d’extension de l’institut médico-éducatif La Majourane, situé à Toulon, sont achevés. Débuté en janvier 2020 pour répondre aux besoins spécifiques d’accueil des publics souffrants de troubles psychiques, de plus en plus nombreux, ce projet est précurseur d’une nouvelle approche dans le domaine medico-educatif en Région Sud.

La réponse à une demande croissante

Depuis 1988, l’ADIR (Association pour le Développement d’Institutions de Recours) initie et anime sur l’aire toulonnaise des projets en faveur d’enfants et adolescents touchés par de graves troubles psychiques. Ces dernières années, les profils autistiques, ne trouvant leur place dans d’autres institutions, sont accueillis également au sein de nos IME.
Baptisé « Majourane Avenir », le projet d’extension de l’IME La Majourane a pour objectif de créer des espaces modulaires adaptés à l’accueil de ces publics.
Ainsi, le travail mis en place par les équipes pourrait se faire plus aisément grâce à une structure adaptée aux dispositifs mis en place pour soulager, accompagner et faire évoluer ces jeunes.

Le projet en détails

Pour atteindre ces objectifs, l’ADIR, accompagnée du cabinet d’architecte GIGLIO a travaillé sur trois axes principaux :

  • L’organisation des lieux : rendre ces derniers plus favorables aux échanges
  • La modularité des espaces : adapter les espaces aux divers rythmes de vie pour amortir les « stimulations sensorielles » ressenties (insonorisation, matériaux spécifiques, )
  • La création de nouveaux lieux : espaces d’apaisement, aménagement d’un jardin, d’un potager, espaces sportifs

De cette réflexion préalable a découlé la conception et la construction de trois espaces clés :

  • Un pôle d’accueil et d’échanges (enfants, parents, équipes d’accompagnements) : on y retrouve une grande salle de réunion équipée de tout le matériel nécessaire pour la visio-conférence ainsi que les bureaux des chefs de service, coordinatrice, assistante sociale, pédopsychiatre et psychologue.
  • Un pôle médical : l’infirmerie a été repensée pour devenir un lieu d’accueil et d’isolement lorsque les enfants en ressentent le besoin.
  • Un pôle d’apaisement : composé de plusieurs salles spacieuses et lumineuses propices au travail dans le calme et d’une salle à l’ambiance feutrée équipée d’un lit

Toujours dans une optique d’apaisement des groupes, de nouvelles salles à manger, dédiées uniquement à la prise des repas ont été créés. En effet, jusqu’à présent, l’IME La Majourane accueillant 32 enfants, les salles d’activités étaient réquisitionnées aux heures des repas. Désormais il existe des pièces dédiées à ce moment.

Dans un contexte sanitaire exceptionnel, les équipes de l’ADIR n’ont eu l’occasion d’inaugurer ce nouveau lieu de travail comme il se doit. Désormais, le regard est tourné sur le projet d’aménagement des jardins qui permettra de créer de nouvelles activités en interne : un potager, un parcours ludique et sportif, etc.